Parfois l’éclat blanc de la crête d’une vague qui vient mourir et puis plus rien, pas un bateau au loin. Le ciel est un mur bleu céleste fraîchement peint, mat et doux comme une dragée du mois de mai.

 

 

 

 

 

M

 

A

 

R

 

I

 

E

 

 

D

 

E

 

T

 

R

 

E

 

E

 

 

 

P

 

E

 

I

 

N

 

T

 

R

 

E

Newsletter